Les décisions d’achat des entreprises sont guidées par des objectifs opérationnels, les besoins individuels des personnes impliquées et les impacts politiques. Chaque opportunité commerciale doit donc prendre en compte des dynamiques complexes de décision combinant processus établis, stratégies et dimension humaine. C’est bien cette dernière...